Sud Ouest - "Il faut déloger les notables locaux"

Publié le par Abertzaleen Batasuna

« Il faut déloger les notables locaux »

EHbai a expliqué hier le sens de sa présence dans les prochaines cantonales.

 Xabi Larralde, Andde Sainte-Marie et Mattin Etchepare. photo r. p.

Xabi Larralde, Andde Sainte-Marie et Mattin Etchepare. photo r. p.

Hier à Bayonne, où elle tenait une conférence de presse, la coalition des abertzale de gauche EHbai a présenté le sens de sa présence dans les prochaines élections cantonales et annoncé que ses candidats -un dans chacun des 10 cantons renouvelables- seront désignés et présentés vraisemblablement à la mi-janvier.

Xabi Larralde (Batasuna), Andde Sainte-Marie (Abertzaleen batasuna) et Mattin Etchepare (Eusko Askartasuna) ont rappelé les principes qui président à cet engagement dans le scrutin départemental, à l'heure où ils estiment que le Pays basque Nord est particulièrement perdant avec la réforme des collectivités territoriales.

« EHbai, rassemblement des forces abertzale, a pour ambition de renforcer la dynamique abertzale et qu'elle se concrétise au niveau politique », indiquait Xabi Larralde. « Le projet abertzale peut être la troisième force politique du Pays basque, et représenter une alternative crédible. Lors du scrutin de 2008, EHbai a permis de faire passer le score des abertzale de 10 % à 15 %. »

Xabi Larralde évoquait aussi les bonnes raisons pour lesquelles le Conseil général reste même s'il doit disparaître dans trois ans- un enjeu majeur. « Il demeure très important en cette période de grande crise, car en charge de la politique sociale. Il est aussi partenaire des projets économiques, comme on le voit avec le dossier de la LGV dans lequel il se prépare à investir 600 millions d'euros. Il symbolise un réseau de notables qui rend possible l'offensive libérale. C'est pour cela qu'il faut déloger ces conseillers généraux notables locaux .»

Dimension nationale

La revendication institutionnelle sera bien entendu au centre de la campagne électorale des abertzale. « Au Pays basque, le sentiment d'appartenance à une communauté de destin, adossé à une identité culturelle et linguistique vivante, revendiquée et soutenue, est en fort développement… Nous entendons adresser aux habitants un message fort et positif sur l'existence et la reconnaissance de ce pays. En revendiquant la dimension nationale du Pays basque pris dans son ensemble et le droit pour ses habitants de décider de leur avenir par des voies politiques et démocratiques. »

Les abertzale appellent à la reconnaissance du Pays basque « dans un cadre institutionnel aux compétences larges, notamment dans les domaines du développement économique, de l'aménagement du territoire, des politiques linguistiques et culturelles ».

Ils souhaitent aussi, « d'un point de vue progressiste, des conditions dignes de vie et de travail, et des outils politiques et démocratiques nécessaires au développement équilibré de ce pays ».

 

http://www.sudouest.fr/2010/12/17/il-faut-deloger-les-notables-locaux-269434-731.php

Publié dans EHBai

Commenter cet article