Eitb.com - Législatives au Pays Basque : Grenet et MAM battus

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Législatives au Pays Basque : Grenet et MAM battus


Les députés sortants Jean Grenet et Michèle Alliot-Marie ont été battus par les candidats PS, alors que Jean Lassalle a sauvé son siège.

  • Législatives au Pays Basque : le député sortant Jean Grenet éliminé par la candidate PS Capdevielle.

Les députés sortants Jean Grenet et Michèle Alliot-Marie ont été battus par les candidats PS à l'issue du second tour des législatives au Pays Basque, alors que le troisième député sortant, Jean Lassalle a sauvé son siège, selon les premiers résultats.

Sur la 4e circonscription des Pyrénées Atlantiques, le député sortant Jean Lassalle (MoDem), soutenu par l'UMP, s'est imposé avec 50,98% (25.655 voix) au candidat PS François Maitia, avec 49,02% (24.664).

Sur la 5e circonscription des Pyrénées Atlantiques, le député sortant Jean Grenet (Parti radical valoisien) a été battu par la candidate PS Colette Capdevielle. La candidate socialiste a obtenu 55,37% (14.887 voix), Jean Grenet 44,63% (11.998 voix).

Sur la 6e circonscription des Pyrénées Atlantiques, la députée sortante Michèle Alliot-Marie (UMP) a été éliminée par la candidate PS Sylviane Alaux. MAM a obtenu 48,38% des suffrages (25.908 voix), Sylviane Alaux 51,62% (27.648 voix).

Le taux de participation au second tour des élections législatives dans les Pyrénées Atlantiques était de 48,80% à 17h00. Le taux de participation à la même heure au premier tour était de 46,36%, mais de 53,75% en 2007.

À l'issue du premier tour, la gauche était arrivée en tête sur l'ensemble des circonscriptions, alors que la coalition EH Bai, formée par les abertzale de gauche, est devenue la troisième force, pour la première fois de son histoire.

 

Hexagone

Le Parti socialiste aurait obtenu la majorité absolue à l'Assemblée avec au moins 312 sièges d'après des estimations de l'institut CSA, a annoncé la radio télévision belge RTBF. Une tendance confirmée par un sondage Ipsos. L'institut CSA estime que l'abstention à 20h sera de 44%, un taux record pour un scrutin législatif.

À La Rochelle, Ségolène Royal est battue par le dissident socialiste Olivier Falorni. Nadine Morano, ex-ministre UMP, est, elle aussi, battue par son challenger socialiste Dominique Potier.

Le Parti socialiste n'aurait donc pas besoin de l'appui des Verts et du Front de gauche pour gouverner.

Publié dans EHBai

Commenter cet article