Sud Ouest - Un juge d'instruction vient d'être saisi

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Vendredi 19 Mars 2010

JON ANZA. Il s'agit d'un magistrat de Toulouse. Manifestations de soutien, hier

Un juge d'instruction vient d'être saisi

Libertat à Pau.( PHOTO DR)
Libertat à Pau.( PHOTO DR)

Un juge d'instruction a été saisi dans l'affaire de la disparition et de la mort de Jon Anza, membre d'ETA dont le corps a été retrouvé la semaine dernière dans une morgue de Toulouse. L'affaire a été confiée à un magistrat de la ville rose où l'on s'efforcera de découvrir son emploi du temps entre les 18 et 29 avril 2009, entre sa disparition et son hospitalisation.

De nombreux rassemblements de soutien étaient programmés hier, de part et d'autre de la frontière. Côté espagnol, ils avaient été interdits par le gouvernement autonome basque. Environ 200 personnes ont néanmoins manifesté, dans le centre de Saint-Sébastien.

Côté français, onze mobilisations étaient programmées : Mauléon, Garazi, Hasparren, Ustaritz, Bayonne, Bassussarry, Saint-Pée-sur-Nivelle, Ascain, Hendaye, Bidart et Saint-Jean-de-Luz.

La veille, le mouvement de gauche Libertat Béarn s'était mobilisé devant la préfecture de Pau, autour de drapeaux basque et occitan afin d'« exiger la vérité » sur la mort de Jon Anza.

 

http://www.sudouest.com/pays-basque/actualite/article/900791/mil/5838521.html

Publié dans Berriak - Infos

Commenter cet article