Sud Ouest - L'eusko au secours de la langue basque

Publié le par Abertzaleen Batasuna

L'eusko au secours de la langue basque

[VIDEO] La monnaie locale du Pays basque propose deux défis aux entreprises : un affichage ou un accueil en basque, voire les deux. Bilan

Les représentants d'Euskal moneta et leurs partenaires

Les représentants d'Euskal moneta et leurs partenaires (photo Jean-Daniel Chopin)


Les lobbyistes de l'euskara (langue basque) utilisent, depuis plus d'un mois, un levier intéressant. Il s'agit de l'eusko, la nouvelle monnaie alternative. En effet, rappelons que les entreprises doivent relever un, voire deux défis, pour devenir prestataires de cette devise.

C'est au choix : procéder à un affichage bilingue ou accueillir le client en euskara. Pour l'heure, parmi les 261 prestataires, 210 se mobilisent en faveur d'un affichage bilingue : 74 le réalisent déjà, 94 s'engagent à le faire en 2013 et 42 s'engagent pour 2014.

En ce qui concerne l'accueil, 78 prestataires sont sur les rangs : 33 le réalisent déjà, 28 s'engagent pour 2013 et 17 en 2014. Parmi ces entreprises, notons que 45 prestataires volontaires pour le défi de la langue partent de zéro en Euskara. Ils doivent s'engager à prendre 20 heures de cours grâce au réseau tissé par Euskal moneta (qui pilote la monnaie locale) avec des associations.

Publié dans Berriak - Infos

Commenter cet article