Sud Ouest - Aurore Martin : François Hollande aurait validé son extradition

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Aurore Martin : François Hollande aurait validé son extradition

"Pas de caractère fortuit" : le site Mediapart affirme que c'est le Président lui-même "qui a validé l’extradition vers l’Espagne de la militante basque"

Aurore Martin faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen lancé par les autorités judiciaires espagnoles

Aurore Martin faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen lancé par les autorités judiciaires espagnoles (photo Jean Daniel Chopin )


Est-ce François Hollande qui a donné l'ordre de remettre Aurore Martin aux autorités espagnoles ?Selon, le site Mediapart, ce jeudi, la réponse est oui (article payant). 

Le site affirme que c'est le Président de la république lui même qui "a validé l’extradition vers l’Espagne" de lamilitante de Batasuna interpellée à Mauléon samedi.

Pour comprendre l'affaire

La chronologie interactive, les interrogations :cliquez sur cet article pour tout comprendre de l'affaire Aurore Martin, arrêtée jeudi et incarcérée à Madrid où elle risque 12 ans de prison.

Si Manuel Valls affirmait dimanche à Sud Ouest que la militante basque avait été arrêtée lors d'un contrôle routier habituel, une source élyséenne dit à Mediapart que "l’interpellation d’Aurore Martin n’avait au contraire 'pas de caractère fortuit'". "Les bonnes relations du Président avec les autorités espagnoles et la volonté de renforcer la lutte antiterroriste facilitent ce type d’opération" poursuit la source du site d'information.

Cette analyse accrédite la version livrée par les proches de la jeune femme qui ne croient pas "à un contrôle fortuit", pointant du doigt le déploiement important des forces de l'ordre ce jour-là. Une source proche de l'affaire nous affirmait mercredi que  la jeune femme serait tombée sur un dispositif monté pour une opération de recherche de stupéfiants. Le Canard Enchaîné au contraire évoquait lui une source évoquant un déploiement dû à la lutte contre la conduite en état d'ivresse.

En juillet 2011, à Bayonne, François Hollande, alors candidat aux primaires socialistes, avait demandé la clémence pour la militante auprès du ministre de l'Intérieur de l'époque Claude Guéant. Un journaliste de France Bleu Pays basque a exhumé le son il y a quelques jours : 

Aurore Martin, 33 ans, membre du parti nationaliste illégal en Espagne, est actuellement incarcérée près de Madrid. Elle encourt jusqu'à 12 ans de prison en Espagne pour des "faits de participation à une organisation terroriste et terrorisme".

www.sudouest.f
r

Publié dans Berriak - Infos

Commenter cet article