JPB - Un large éventail de la société civile soutient le forum pour la paix de Bayonne

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Un large éventail de la société civile soutient le forum pour la paix de Bayonne

13/12/2012

Giuliano CAVATERRA

La plate-forme Bakea Bidea, qui organise le Forum pour la paix qui aura lieu samedi à Bayonne, a diffusé hier une liste d’organisations ayant annoncé leur participation. Cette liste représente un large panel de la société civile avec plus de 30 mouvements associatifs et la quasi-totalité de l’arc politique.

La Croix-Rouge française, le cercle Condorcet, Amnesty International, Herrira et même le Rotary Club, font partie d’une liste de mouvements associatifs impressionnante de diversité.

Au niveau politique, ce sont tous les partis abertzale, de Batasuna au PNV, qui seront présents, mais aussi l’UMP, le PS, EELV et le NPA. Plusieurs syndicats ont également annoncé leur participation.

Sous-préfet absent

Bake Bidea se félicite de “la mobilisation de la société civile”, selon Anaiz Funosas, qui ajoute que 130 personnes se sont déjà inscrites au forum, parmi lesquelles de nombreuses personnalités dont les noms n’ont pas encore été dévoilés.

La plate-forme annonce cependant la présence des députées Colette Capdevielle et Sylviane Alaux, du maire de Donostia, Juan Karlos Izagirre, et du diputado general de Gipuzkoa, Martin Garitano. “Laura Mintegi vient aussi de nous informer qu’elle serait présente”, indique A. Funosas.

André Chassaigne, député communiste, et Olivier Dartigolles, porte-parole du PC, ont indiqué qu’ils ne pourraient être présents, non plus que Didier Borotra, Jean Grenet, Jean Lassalle ou Alain Lamassoure. “Ils ne peuvent venir pour des questions d’agenda, mais ils ont tous montré leur intérêt et dit qu’ils suivraient le sujet” car, selon A. Funosas, le “débat continuera après le forum. C’est un débat que nous souhaitons faire vivre de façon permanente”. Contacté, le nouveau sous-préfet a lui aussi fait savoir qu’il ne pourrait être présent sans en revanche donner de précisions sur ses intentions.

A. Funosas se félicite aussi de l’intérêt porté par des associations œuvrant en faveur de la paix et de la résolution des conflits, comme par exemple l’Association française des communes des régions pour la paix “qui fait partie d’une association structurée dans 150 pays” et est une émanation de l’ONU.

A cette longue liste, il faut ajouter celle des intervenants dont l’avocat sud-africain Brian Currin, l’un des personnages clés du processus en cours en Pays Basque, et plus près de nous, les sénateurs Jean-Jacques Lasserre et Frédérique Espagnac.

Le débat aura lieu samedi 15 dans le grand amphi du campus de la Nive et au cas où l’on refuse du monde, il sera retransmis dans deux autres amphithéâtres.

www.lejpb.com

Publié dans Berriak - Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article