JPB - Les anti-LGV remettent les conclusions de l’Epine au sous-préfet

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Les anti-LGV remettent les conclusions de l’Epine au sous-préfet

p005_02.jpg

11/10/2012

Une délégation des opposants au projet de nouvelle ligne à grande vitesse a remis hier au sous-préfet de Bayonne les résultats de la contre-enquête publique qu’ils ont réalisée le 22 septembre dernier.

Celle-ci, baptisée Epine pour “Enquête publique sur l’inutilité des nouveaux équipements”, a recueilli 2 645 contributions, dont 182 élus, contre le projet et un en faveur de celui-ci.

Pour Martine Bouchet, qui a rencontré le sous-préfet au nom des opposants, c’est un exploit “alors que peu de gens se déplacent en général pour les enquêtes publiques. Nous avons réussi à faire déplacer plus de 2000 personnes en deux heures”.

En plus de ces résultats, les opposants ont aussi remis au sous-préfet sur le départ les quelque 23 652 signatures de leur pétition en ligne. “Une pétition que nous avons sortie une semaine après celle lancée par le président de la communauté urbaine de Bordeaux en faveur de la LGV et qui, elle, n’a recueilli que 1 248 signatures”, indique l’opposante.

“Aujourd’hui, c’est une première marche, la prochaine sera la grande manifestation du 27 octobre à Bayonne”, a expliqué Victor Pachon du Cade.

Lors de leur entrevue, ils ont invité le sous-préfet sur le départ à “revenir au Pays Basque chercher des champignons dans les forêts qui auront été épargnées par un projet qui ne se fera pas”.

www.lejpb.com

Publié dans 2x2 - A63 - LGV

Commenter cet article