JPB - Les abertzale de gauche “en ordre de marche” pour les municipales de 2014

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Les abertzale de gauche “en ordre de marche” pour les municipales de 2014

09/10/2012

Giuliano CAVATERRA

Qu’on se le dise, les abertzale de gauche sont “unis et en ordre de marche” pour les prochaines municipales. Tel est en substance le message lancé hier par élus et porte-parole de partis abertzale et de gauche lors d’une conférence de presse à Bayonne au nom de l’initiative Bil Gaiten. Initiative lancée par des élus à l’été 2011 et qui, après avoir réussi à réunir les différents partis, compte bien maintenant regrouper l’ensemble des militants de la mouvance abertzale et de gauche. Pas seulement en vue des municipales car celles-ci “ne sont qu’une étape”, ont affirmé les participants à la conférence de presse d’hier.

Ceux-ci, Filipe Aramendi, élu municipal d’opposition à Urrugne, Philippe Duluc d’Eusko Alkartasuna (EA), Mikel Ithurbide d’Abertzaleen Batasuna (AB) et Maite Etcheverry de Batasuna, ont lancé un double message.

Un message à usage “interne” tout d’abord, puisqu’ils ont battu le rappel des troupes. “Beaucoup de militants abertzale et de gauche ne sont encartés dans aucun parti”, a indiqué Filipe Aramendi, “nous les appelons donc à rejoindre notre démarche”.

Le deuxième message est, lui, adressé aux autres forces politiques locales : “Les abertzale de gauche sont en ordre de marche, ils sont unis et il faudra compter avec eux”, a ainsi affirmé l’édile urruñar. Car pour ce dernier, “les abertzale de gauche sont la troisième force politique” du Pays Basque Nord. “Nous présenterons des listes au premier tour dans un maximum de villes et villages”, a insisté Maite Etcheverry.

Programme commun

Cette dernière a expliqué que pour cela, les abertzale de gauche sont en train de se mettre d’accord sur une stratégie et des objectifs politiques communs et de “retravailler et renouveler le projet politique abertzale de gauche du Pays Basque Nord”.

S’ils sont abertzale, les participants de l’initiative Bil Gaiten se disent aussi de gauche et veulent “se démarquer clairement de la droite”, a affirmé M. Etcheverry. “Notre projet, nous le voulons novateur et participatif”, a ajouté la militante : “Ça sera également un projet qui sera porteur de propositions face aux enjeux à venir pour le territoire, qu’ils soient écologiques, sociaux, économiques, etc.”

Enfin, dans le but d’affirmer encore plus cette cohésion voulue par Bil Gaiten, une “charte de des élus abertzale et de gauche” sera élaborée. Ce texte sera soumis à tous les candidats et éventuels élus qui se retrouveront autour de cette démarche.

“Des commissions ont déjà commencé à se réunir notamment autour de la stratégie électorale et du projet politique”, a expliqué le représentant d’EA, Philippe Duluc.

L’objectif, selon ce dernier, est, une fois les travaux des commissions terminés, de mettre les propositions qui en seront issues “en débat dans tous les villages au premier semestre 2013”. Cette première phase s’achèvera par des “assises” qui auront lieu le 6 avril et qui verront l’adoption d’un programme, d’une stratégie et d’une charte.

Mais pour les promoteurs du rassemblement abertzale de gauche, il faudra aussi alors que “tous les débats soient tranchés”, insiste Filipe Aramendi. Il sera alors temps de passer à la seconde phase, celle de la constitution des listes locales et de la campagne de terrain.

Au-delà des élections

Pour les différents acteurs de cette unité retrouvée des abertzale de gauche en pays Basque Nord, les élections municipales ne sont pas tout. “Ces élections ne sont qu’une étape d’un travail à plus long terme”, a ainsi martelé Filipe Aramendi.

L’élu urruñar a rappelé ce qu’était Bil Gaiten et la genèse de l’initiative : “Le 8 juillet 2011, un groupe d’élus abertzale de toutes tendances a lancé un appel à l’union” des abertzale de gauche du Pays Basque Nord. A la suite de l’arrêt définitif des actions armées d’ETA et de la dynamique unitaire des abertzale de gauche en Pays Basque Sud, il s’agissait alors pour ces élus d’essayer d’accélérer un processus de réunification en Pays Basque Nord.

“Les partis ont répondu favorablement à cet appel”, a expliqué M. Aramendi. “Maintenant, il faut que l’ensemble des militants abertzale et de gauche rejoignent cette initiative”, conclut-il.

www.lejpb.com

Publié dans Abertzaleen Batasuna

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article