JPB - Collège Saint-Michel : échec, à Pessac, des dernières négociations

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Collège Saint-Michel : échec, à Pessac, des dernières négociations

25/08/2012

César MOUSSEMPES

Les négociations entre les occupants du collège Saint-Michel de Saint-Just-Ibarre et la congrégation des Filles de la Croix, propriétaire du bâtiment, ont définitivement échoué.

Pourtant, sur les coups de 18 heures vendredi, une délégation d’occupants de l’ancienne école s’est rendue à Pessac dans le but de rencontrer la communauté propriétaire des lieux. Les occupants, qui ne souhaitent pas abandonner leur projet de faire du site abandonné un “espace culturel alternatif”, ont soumis un “protocole d’accord” que la congrégation a refusé. “Nous avons proposé de sortir des lieux, comme elles nous le demandaient, avec une garantie de poursuivre les négociations, mais”, a regretté Ximun, “elles ont refusé”. “C’était notre dernier essai, mais ça ne s’est pas bien passé, elles ont tout refusé, sans aucune cohérence”, a déploré le jeune homme. Les occupants, malgré la possibilité d’expulsion dès ce samedi midi, ont donc décidé de demeurer sur place afin de continuer à donner vie à leur projet dans le collège.

Par ailleurs, par le biais d’un communiqué commun, la fédération Arrapitz, l’Association des producteurs fermiers du Pays Basque, l’association Biharko Lurraren Elkartea et l’association Euskal Herriko Artzainak ont souhaité faire part de leur soutien à “ces jeunes” qui “avec ce projet, montrent qu’ils veulent faire vivre leur pays”. Il faut, selon eux, que “tous ceux qui travaillent au quotidien au maintien de campagnes vivantes” soutiennent cette “dynamique collective”.

 

www.lejpb.com

Publié dans Berriak - Infos

Commenter cet article