JPB - Cantonales 2011 : AB dit oui à EH Bai

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Cantonales 2011: AB dit oui à EH Bai

p005_ph01.jpg

 

26/10/2010

Pierre MAILHARIN

«Une courte majorité». Fidèle à sa régle de communication interne, Abertzaleen Batasuna, par la voix de son porte-parole Andde Sainte-Marie, n'en révèlera pas davantage sur les détails du suffrage. L'essentiel est de toute façon dit : samedi, à Ustaritz, l'organisation a validé sa stratégie pour les cantonales de mars 2011. Et ce sera Euskal Herria Bai. Selon nos informations, 84 des 155 votants se seraient prononcés en faveur de la coalition des abertzale de gauche.

«Sur les trois motions qui avaient été rendues publiques, seules deux ont été mises au vote, retrace a minima Andde Sainte-Marie. Les tenants de la motion A, celle d'un départ d'AB seul [soutenue notamment par Jakes Abeberry, NDLR], souhaitaient surtout repréciser qu'AB devait rester au centre du jeu politique abertzale, afin de tendre ensuite la main à d'éventuels partenaires. Ils ont estimé que ce but avait été atteint et ont donc choisi de ne pas présenter leur motion».

«6 à 7 postes pour AB»

Restaient donc en lice EH Bai et le «rassemblement abertzale de gauche et écologiste». Sortie victorieuse du duel, la coalition abertzale a néanmoins été assortie d'un amendement important : «Sur la base des résultats des cantonales de 2004 et du rapport de force entre les partenaires d'EH Bai, le nouveau secrétariat élu [lire ci-contre] a été chargé de mettre comme base de discussion 6 ou 7 postes de titulaires pour AB». Une condition qui induirait que les deux autres composantes d'EH Bai consentent à se partager les 3 à 4 places restantes.

Si Xabi Larralde et Batasuna «se félicitent de la décision d'AB», estimant que «le travail en commun entre abertzale constitue un élément fondamental de la création d'une nouvelle donne politique sur l'ensemble du Pays Basque», ils soulignent cependant que le type de condition posée par AB «ne s'est jamais fait dans EH Bai et qu'il n'y aura pas de noms imposés aux militants locaux». «La démocratie participative est défendue par EH Bai. AB est d'accord avec cela. Cela n'aurait pas de sens qu'elle ne s'applique pas à nous-même», ajoute Xabi Larralde.

Du côté d'Eusko Alkartasuna, Mattin Etchepare salue une «excellente nouvelle», tout en qualifiant les exigences d'AB «d'effet d'annonce assez classique lorsque les négociations n'ont pas commencé». Sans entrer dans les revendications de son mouvement, le coordinateur d'EA «pense que ça ne sera pas comme ça à l'arrivée».

«Une belle occasion perdue»

Le choix d'EH Bai enterre de fait l'éventualité d'un accord général entre AB et écologistes. «Je respecte cette décision mais je la regrette, car nous avions peut-être quelque chose à faire ensemble. Nous avons des points de vue et des valeurs proches, c'est une belle occasion perdue», commente Jean Lissar, porte-parole des Verts Pays Basque, qui précise cependant : «Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de cantons où les écologistes soutiendront un candidat abertzale, dans la mesure où celui-ci serait écolo-compatible. Je pense à Daniel Olçomendy à Iholdy, s'il était candidat».

Au PS, François Maitia, qui avait effectué une proposition à AB (et les Verts) sur les cantons de l'intérieur (Iholdy, Hasparren) devenue caduque depuis l'option EH Bai, a pris acte de cette décision, tout en restant «convaincu que des rapprochements se feront un jour».

Quatre nouveaux membres au secrétariat d'AB

Rénouvelé samedi par les militants, le secrétariat d'AB est passé de onze à douze membres. Trois sortants n'ont pas souhaité se représenter : Peio Etcheverry-Ainchart, Gexan Alfaro et Gillen Iriart. Ils ont été remplacés par quatre nouveaux secrétaires : Daniel Harotzarene, Jakes Maillard, Jean-Mixel Colson et Arno Gaztanbide. Les huit autres (J-M. Abadie, A. Mendiburu, J. Garay, J. Bortayrou, M. Iturbide, P. Espilondo, D. Aire, A. Sainte-Marie) ont été réélus.

 

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20101026/228484/fr/Cantonales-2011-AB-dit-oui-a-EH-Bai

Publié dans Abertzaleen Batasuna

Commenter cet article