Eitb.com - Quand l'eusko favorise l'usage public de la langue basque

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Quand l'eusko favorise l'usage public de la langue basque

RÉDACTION

08/03/2013

L'eusko, la monnaie locale du Pays Basque, favorise l'usage public de la langue basque. Une convention a été signée entre Bai Euskarari et Euskal Moneta.

  • La boulangerie Le Four à bois, à Bayonne, rue Pannecau.

 

L'ENGAGEMENT DES PRESTATAIRES

Chaque entreprise souhaitant rejoindre le réseau Eusko doit s'engager sur un défi pour l'environnement et un autre pour l'euskara. Ces défis sont à réaliser soit en 2013, soit en 2014. Pour l'euskara, les entreprises ont le choix entre deux défis, soit ils mettent en place un affichage en euskara, soit ils assurent un accueil minimum des clients en euskara.

Sur un total de 261 prestataires ayant été agréées à ce jour par Euskal Moneta pour pouvoir accepter les paiements en eusko, 74 prestataires (28%) réalisent déjà l'affichage bilingue, 94 (36%) se sont engagés à le faire en 2013, et 42 se sont engagés à le faire en 2014 (16%). Quant au défi d'accueillir des clients en basque, 33 prestataires le réalisent déjà (12%), 28 se sont engagés à le faire en 2013 (10%) et 17 se sont engagés à le faire en 2013 (6%).

Parmi ces prestataires, 45 se sont engagés à prendre 20 heures de cours d'euskara à usage professionnel. Deux tiers parmi eux partent de zéro et vont donc s'initier pour la première fois à l'euskara.

 

LE SOUTIEN DES ADHÉRENTS

L'eusko soutient l'euskara non seulement grâce à son système de défis, mais aussi par sonbonus d'émission : chaque adhérent désigne une association qui recevra tous les 6 mois de la part d'Euskal Moneta l'équivalent de 3% des sommes qu'il change en eusko. Il lui suffit de parrainer une association défendant l'euskara pour soutenir son action.

 

CONVENTION ENTRE BAI EUSKARARI ET EUSKAL MONETA

Une convention a été signée entre les associations Bai Euskarari et Euskal Moneta afin de promouvoir l'euskara en Pays Basque nord. Toute structure membre de l'un des deux réseaux bénéficiera d'un demi-tarif pour l'adhésion à l'autre réseau, et Bai Euskarari proposera un tarif privilégié de traduction à Euskal Moneta pour la réalisation des traductions des affichages dans les commerces qui font partie du réseau Eusko.

D'autres institutions travaillant en faveur de la langue basque ont également rejoint le réseau de la monnaie locale du Pays Basque. Parmi elles, Kontseilua (conseil des organismes sociaux de la langue basque), Konfederazioa (fédération d'associations œuvrant pour la langue basque), l'association AEK (coordination des cours de basque à l'attention adultes) etBehatokia (Observatoire des droits humains en Pays Basque).

Le secrétaire général de Kontseilua, Paul Bilbao, s'est réjoui de la centralité accordé à l'euskara par le projet d'Euskal Moneta. "Rendre les espaces bascophone est fondamental, et le travail mené par le Label Bai Euskarari et Euskal Moneta est la clé de cette démarche. Tant que nous n'obtiendrons pas de statut ni de loi pour l'euskara, toutes les dynamiques mises en place par la société civile seront indispensables," a-t-il estimé.

 

L'EUSKO SUR LA LIGNE D'ARRIVÉE DE LA KORRIKA

L'eusko sera également présent sur la ligne d'arrivée de la Korrika, la course relais en faveur de la langue basque, le dimanche 24 mars à Bayonne. Les participants pourront payer les txartel d'AEK en eusko, un grand bureau d'adhésion et de change sera organisé dans les locaux de Berria, place Paul-Bert et AEK acceptera aussi les paiements en eusko pour les dossards de la Korrika, la collecte auprès des commerçants et certains événements liés à la Korrika Kulutrala.

www.eitb.com

Publié dans Berriak - Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article