Eitb.com - La justice confirme la liberté conditionnelle d'Uribetxebarria

Publié le par Abertzaleen Batasuna

POLITIQUE

PAYS BASQUE SUD

La justice confirme la liberté conditionnelle d'Uribetxebarria

RÉDACTION

12/09/2012

L'Audience nationale a confirmé la liberté conditionnelle du détenu basque Iosu Uribetxebarria en rejetant le recours présenté par le Procureur.

  • Iosu Uribetxebarria.


L'Audience nationale a confirmé ce mercredi soir la liberté conditionnelle du détenu basque Iosu Uribetxebarria en rejetant le recours présenté par le Procureur.

Condamné en 1998 à 32 ans de prison pour l'enlèvement d'un fonctionnaire pénitentiaire, José Antonio Ortega Lara, Iosu Uribetxebarria souffre d'un cancer du rein. Le 8 août dernier, il a entamé une grève de la faim pour réclamer que lui soit appliquée la liberté conditionnelle, en raison de la gravité de son état, et pouvoir passer ses derniers jours entouré de l'affection des siens.

Fortement affaibli, il a arrêté sa grève de la faim le 22 août dernier pour continuer à lutter pour sa vie et sa libération, quelques jours après la décision du ministère de l'Intérieur de lui accorder un régime de semi-liberté ouvrant la voie à une liberté conditionnelle. Fin août, le juge de l'Audience nationale lui a finalement accordé la liberté conditionnelle, mais le Procureur a fait appel.

La situation du détenu basque a suscité une vague de protestations dans la société basque. Le collectif Herrira a organisé de nombreux rassemblements et manifestations, dont plusieurs ont été interdites par la justice espagnole, alors que de nombreux détenus se sont mobilisés dans les prisons françaises et espagnoles pour exiger la libération de Iosu Uribetxebarria et des autres détenus basques gravement malades.

www.eitb.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article