Eitb.com - L'ETA dit 'redoubler les efforts pour ouvrir des voies de dialogues'

Publié le par Abertzaleen Batasuna

L'ETA dit 'redoubler les efforts pour ouvrir des voies de dialogues'


L'ETA a critiqué le comportement des Gouvernements espagnol et français pour "rejeter le dialogue et maintenir une stratégie pour paralyser et freiner le processus de paix".

  • Photo de l'organisation armée ETA.

L'organisation armée basque ETA a affirmé maintenir sa décision sur l'arrêt de son activité armée, décidé le 20 octobre dernier, et vouloir "redoubler ses efforts pour ouvrir des voies de dialogues", d'après un communiqué publié sur le site web Naiz.info.

L'ETA a critiqué le comportement des Gouvernements espagnol et français pour considérer qu'''outre que rejeter le dialogue, les gouvernements ont maintenu une stratégie pour paralyser et freiner le processus de paix", et a aussi censuré le comportement du Parti socialiste (PSOE) et du Parti nationaliste basque (PNV).

De plus, l'organisation ETA a critiqué le plan de réinsertion des prisonniers du Gouvernement central parce qu'il "veut légitimer la situation d'exception des prisonniers et cherche uniquement à bloquer toute initiative d'avance".

Pour l'ETA, ''le souhait d'Euskal Herria et l'engagement international sont les bases solides du processus", bien que "les Etats gèrent une agenda contre la paix", d'après le communiqué.

'"Malheureusement, pendant ces derniers mois, on a vu que l'option de la solution a aussi des ennemies. Les gouvernements espagnol et français n'ont apporté aucune réponse", a-t-elle annoncé.

L'ETA a critiqué "les services d'intelligence, les forces armées espagnoles et françaises, les juges, les associations avides de vengeance et certains médias" pour faire échouer "l'opportunité de la paix" et a accusé aussi les forces policières d'utiliser l'"engagement de l'ETA" en faveur de leur travail "en créant des situations risquées".

L'organisation a manifesté aussi "croire à la paix et à un futur en liberté". Il s'agit pour l'organisation d'une "opportunité historique" et a signalé qu'il "faut apporter une solution au conflit" et faire appel aux diffèrents agents pour agir responsablement".

L'ETA a assuré "travailler pour ouvrir des voies de dialogues tout en resserrant les rapports avec les agents internationaux et en réalisant les adéquations internes que le processus exige comme la constitution d'une délégation de l'ETA », a-t-elle indiqué.

www.eitb.com

Publié dans Berriak - Infos

Commenter cet article