Eitb.com - Arnaldo Otegi présente ses excuses aux victimes de l'ETA

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Arnaldo Otegi présente ses excuses aux victimes de l'ETA

RÉDACTION

17/09/2012

"Si j'ai ajouté un iota de douleur aux familles des victimes de l'ETA, je veux leur présenter ici mes plus sincères excuses," a dit le dirigeant indépendantiste basque Arnaldo Otegi.

  • Le dirigeant indépendantiste basque Arnaldo Otegi.


Le dirigeant indépendantiste basque Arnaldo Otegi, en prison depuis 2009, présente "ses plus sincères excuses" aux victimes de l'ETA dans un livre à paraître fin septembre, "El tiempo de las luces" (Le temps des lumières), dont le quotidien basque Gara a publié desextraits (en espagnol) dimanche.

"La gauche abertzale a reconnu et reconnaît la douleur causée et moi je veux aller plus loin et dire que si en ma condition de porte-parole (et je parle au nom de tous les porte-parole de Batasuna) j'ai ajouté un iota de douleur, souffrance ou humiliation aux familles des victimes des actions armées de l'ETA, je veux leur présenter ici mes plus sincères excuses, accompagnées d'un "je suis désolé" venant du coeur", écrit-il dans un extrait publié par Gara.

Arnaldo Otegi se trouve toujours en prison, condamné pour tentative de reconstitution de la direction de Batasuna, parti indépendantiste interdit en 2003 pour ses liens présumés avec l'ETA.

Dans son livre, Arnaldo Otegi reconnaît avoir été "militant de l'ETA" et avoir "participé à la lutte armée" "durant le franquisme", soit dans des "circonstances politiques et sociales exceptionnelles", mais aujourd'hui, son choix de lutte se porte exclusivement sur la "lutte pacifique et désobéissante, pour des raisons éthiques et politiques", souligne-t-il.

Arnaldo Otegi a rédigé son livre depuis la prison de Logroño (La Rioja), alors que le dirigeant irlandais du Sinn Fein, Gerry Adams, a écrit un prologue au livre.

Fin février, la gauche abertzale (souverainiste) avait reconnu que son "positionnement" face aux agissements de l'ETA a pu provoquer "une douleur supplémentaire ou un sentiment d'humiliation" chez ses victimes.

Le 21 octobre prochain, des élections anticipées auront lieu au Pays Basque. La gauche indépendantiste pourrait arriver en deuxième position, selon le dernier sondage de l'Université du Pays basque, réalisé en mai, après avoir fait un retour en force au Parlement espagnol, en novembre, en remportant sept sièges quelques semaines après l'annonce historique de l'ETA.

www.eitb.co
m

Publié dans Berriak - Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article