AB-ek Batasunaren kideen atxiloketak kondenatzen ditut - AB condamne les arrestations des membres de Batasuna

Publié le par Abertzaleen Batasuna

Abertzaleen Batasunak, berriz ere, fermuki salatu nahi du Batasuna mugimenduko hainbat kideen atxilotzea. Berriz ere Espanol estatutak, Baltazar Garzon bere juje tristeki famatuaren bitartez, erakusten digu zer nolako demokrazia maila ontzat emaiten duen Euskal Herriari dagokionez. Aterabide politiko eta normalkuntza politikoari, errepresio disproportzionatu baten bidez erantutea, ezin da aterabidea izan. Hori dela eta galdera hauek inposatzen zauzkigu :

- Egiazki aterabide politikorik nahi ote du Madrilek ?

- Politika jarduera eta orohar politikoki antolatzea, delikuentea ote da Madrilerentzat ?

- Debate politikoan, ideia guzien parte hartzea bermatzea egiazki komeni ote zaio Madrileri ?

 

ABn,jakin badakigu arrazo hunen iturburuetarik bat, Madrileko kongresuan PSOEk, PPren laguntzarekin bozkatu Alderdien Legea dela . Berriz ere, diogu lege hori demokraziaren kontrako eraso bat baizik ez dela.

Euskal Herriko jendartearen gehiengo nahiko zabal batek bakea eta normalizazio politikoa desio ditu, askatasunean eta giza eskubide guzien defentsan oinarriturik. Eskubide zibil eta politikoak jabe izan behar dute euskal herritar orok, beren burua Batasuna mugimenduan kokatzen dutenak barne !

Euskal Herriaren burujabetza prozesuan, bide zibil eta soilik politiko berritzaileak obratzen segitzeko asmoa berretsi nahi dugu Abertzaleen Batasunatik. Bide hortan,denek dugu zer egin eta zer ekarri.Batasunak ere alabainan.

Politikari bidea eman behar zaiolako, eta ideia guzien presentzia segurtatzeko debate politikoan, atzo atxilotu pertsona guziak berehala askatuak izaitea eskatzen du ABk.


**********************

 

Abertzaleen Batasuna, dénonce à nouveau avec force l’arrestation de plusieurs membres du mouvement Batasuna. Une fois de plus, l’Etat espagnol, par l’intermédiaire de son juge tristement célèbre Baltazar Garzon, nous montre quel niveau de démocratie il maintient en Pays Basque. Répondre par une répression disproportionnée à une demande de solution et de normalisation politiques n’est pas une issue. Devant cette situation, voici les questions qui ont le mérite d’être posées :

- Madrid veut-il vraiment une solution politique ?

- Avoir un avis politique et s’organiser politiquement, est-ce un délit pour Madrid ?

- Dans le débat politique, la participation de toutes les idées convient-elle à Madrid ?

 

Nous savons à AB que l’une des sources de ce problème c’est La Loi des Partis votée au Congrès de Madrid par le PSOE avec le soutien du PP. Nous affirmons, une fois de plus, que cette loi est une atteinte directe à la démocratie.

Une grande majorité de la population du Pays Basque veut la paix et la normalisation politique, fondées sur la liberté et la défense de tous les droits humains. Tout citoyen basque doit jouir des droits civils et politiques, ceux qui se situent dans le mouvement Batasuna aussi.

Dans le processus de souveraineté du Pays Basque, nous réaffirmons à Abertzaleen Batasuna notre volonté de poursuivre notre action uniquement par des voies civiles et politiques. Dans cette voie nous avons tous à agir et à apporter, Batasuna y compris.

Pour assurer sa voie à la politique et à la présence de toutes les idées dans le débat politique, AB demande la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées hier.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article